la vie en patchwork

Publié le par Marie-Odile Mathis

DU BONHEUR PLEIN A CRAQUER

Aujourd’hui, aujourd’hui… …. Des envies  de sortir, de marcher, me baigner dans la lumière…. « pleine à craquer » de bonheur… c’est l’effet soleil…

 Wolfgang LAIB

de Rimabelle la belle

Ou l’effet des rayons ?

Il faut que je me contrôle,,, et laisse "l'homme" en paix…un peu… Vraiment, que peu de moments de répis…le pauvre ou le bienheureux...? 

Le traitement a un effet bizarre ,,,chez moi… c’est terrible,,, un volcan en éruption… Il doit y avoir une explication scientifique,,, peut être un conflit hormonal ?,,, on dirait que ça se bat là dedans.... J'en suis toute chôse... Mais je crois avoir toujours été comme cela...

Donc, je m’accroche à mille occupations terre à terre, confiture,tricot, promenade, bain de boue (je le prévoie dès que je le peu. J’ai trouvé un endroit où je pourrai me faire « cataplasmer » de terre, j’en ai trop envie…) 

les repas de riz
dessin, blog, chasse aux champignons etc… Hyper active en 
quelque sorte…
ou
MA  VIE EN PATCHWORK...

Cela me calme, me canalise un peu... peu.

Puis, je pense, donc je suis…. Oublions mon corps quelques instants… en stand by celui là, il commence à faire la loi, j’aime pas ça… Mais bon, peut-être que je l’ai un peu trop oublié ces dernières années…  ?

Trop envie aussi d’aller à la grange à laine

peut-être aujourd'hui ou un autre jour ?

J’ai commencé, du temps des beaux arts,,, recherches graphiques et coloristiques... motifs pour tricot jacquard,,, je les ai testé… et m’en suis fait un pull constitué des motifs inventés ou récoltés à gauche et à droite... (Intéressantes à l’époque, il n’y avait pas les ordinateurs comme aujourd’hui)

…J’avais investis dans de la laine de qualité,,, une marque qui fournissait un grand choix de couleurs… Picaud je crois, j’espère la retrouver.

deux chambres de riz

Aujourd’hui, j’ai toujours ce pull, une petite œuvre d’art à  elle toute seule J’avais entre 20 et 25 ans ,,, je souhaite « réhabiliter » ce pull,,, lui donner une deuxième vie,,, tout comme moi,,, en changeant la forme (l’agrandir)  et gardant la texture.. il devient peau...

Je crois aussi avoir quelque part dans mes strates d’archives, photos, dessins,  collections d’images, de racines, d’écorce, de papier, de feutres, de carnets de croquis, de livres, des 100idées, de tout et de rien….

Je crois avoir quelque part, enfouis dans toute cette accumulation de souvenirs, le carnet noir et rouge (made in china, mais je n’ai plus la veste mao, d’un bleu indigo qui vous colorait la peau… achetée au puce de je ne sais plus quelle porte de Paris) de mes nuits blanches, déniché dans un magasin baba cool des années soixante dix, remplis de tous ces petits dessins de motifs binaires pour jacquard....

Mais,,, aujourd’hui, est

UN autre jour,,,, au masculin....action/réaction...( hi hi)

ou

au féminin, UNE journée,

plutôt langoureuse, plutôt femelle  ,, paresseuse, féline,  à ne rien faire,,,, ... faite pour l'amour...

Aujourd'hui, mâle et femelle,,, le jour du bonheur plein à craquer...  le masculin le remportant toujours sur le féminin,  au niveau de l'orthographe ,,, c'est tout  et c'est trop. Pas vraiment d'harmonie dans cette règle à la Française...

Menu du jour,,,  on mange comme on aime...  gourmandises  et volupté... quoique  finalement ... on dirait presque les objectifs très opérationnels  sortis tout droit d'une fiche pédagogique...

Non, c'est un cauchemard... ma vie n'est pas une leçon elle est en patchwork...

Rayons X, ranger la cuisine, blog, repassage, préparation du repas,( grange à laine), promenade, blog, dessin, « re préparer » le repas,,, lazurer la table de  jardin.... dans un poétique désordre...

Et surtout,  se donner le temps  de ne rien faire....    s'endormir devant la télé... se "re réveiller", se coucher dans son vrai lit avec la bouillote rose  (éternellement froid aux pieds) en attendant que la bouillote  humaine vienne vous réchauffer un peu... de quoi vous endormir

repue et apaisée jusqu'aux prochains rayons...

ne jamais oublier LA journée que le jour  cache... de son ombre d'homme. Avec un sein ou deux, finalement c'est du pareil au m'aime...

J’ai  aussi  découvert aujourd'hui :

la recette de la confiture de fleurs de pissenlit,,,,

et

J'espère ne pas louper les tilleuls cette année...

Bonjour chez vous

môHma

 

Publié dans mohma au pays du crabe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

malou 20/04/2006 16:54

"365 fleurs de pissenlit soit une par jour de l'année"entre la cueillette, le patchwork/jacquard tu auras quoi faire ma Nono... je ne parle même pas de tout le reste.

Marie-Odile Mathis 20/04/2006 18:19

oui, j'ai toujours les yeux plus grands que l'estomac, tu vois bien... Mais là c'est surtout" le reste "qui compte.... l'amour, l'amour, l'amour... et le paté de pélican...Peut-être à très bientôt.môHma